Li P’tit Mèstî

Un anniversaire plein… d’Elan

Rédaction : Etifole 30 septembre 2016

Depuis sa création, Accueil Famenne a toujours voulu privilégier le sens de… l’accueil.

 

En 1974, alors que l’orphelinat vient de fermer ses portes, les Soeurs décident de céder leurs locaux à des laïcs bénévoles, tout en restant à Rochefort afin de continuer leur oeuvre au service des déshérités. «Les pauvres sont nos maîtres» disent-elles citant ainsi saint Vincent.

De fait, nombreux sont ceux qui continuent à venir frapper à leur porte pour recevoir de quoi manger, se vêtir ou se chauffer. Quelques années plus tard, il apparaît nécessaire de structurer ce service.

 

L'ancien bâtiment des sœurs, aujourd’hui Accueil Famenne

Les appartements familiaux
et les locaux d’Accueil Famenne

Un repas préparéet partagé ensemble

L’équipe d’animation et les hébergés
réunis lors d’un repas

 

Diego et Louise, les benjamins actuels de notre maison d'accuei

Diego et Louise, les benjamins actuels
de notre maison d’accueil

 

C’est donc en 1984 qu’est créé, à Accueil Famenne, un premier service social dont la gestion est confiée durant 12 ans à Dominique Delpire. C’est également à cette époque que furent aménagés les premiers logements sociaux dans les bâtiments laissés vides par l’orphelinat. Cet humble service répond à un nombre croissant de besoins.

Grâce à de nombreux bénévoles, il se développe et élargit sans cesse ses missions. A un point tel qu’en 1996, ce service social reçoit le titre officiel de «Maison d’Accueil» agréé par la Région Wallonne. Cet agrément permet de bénéficier de subsides et d’engager une équipe de professionnels composée d’une directrice, une assistante sociale et une éducatrice.

Si ce passage offre de nouvelles perspectives, il génère réciproquement des dispositions légales que notre nouvelle association est tenue d’appliquer: qualification du personnel, règlement d’ordre intérieur, projets d’accompagnement collectif et individuel pour chaque résident, registre de présence… Pourtant, depuis 20 ans, les objectifs sont identiques: accueillir et héberger des personnes ayant des difficultés momentanées et leur proposer un accompagnement offrant à chacune une reconstruction identitaire, professionnelle et sociale.

 

Aujourd’hui, notre Maison d’Accueil est toujours aussi active. Elle propose 16 places (dont 11 sont subsidiées par la Région Wallonne) réparties dans 10 logements de différentes tailles. A Accueil Famenne, ceux-ci s’adressent à des personnes isolées mais aussi à des couples et à des familles. Chaque personne hébergée y est accueillie à la suite d’un rapport social et peut y séjourner un maximum de 275 nuitées. Le but premier est de rendre une autonomie aux personnes en situation précaire afin qu’elles puissent retrouver une solution de logement durable et adaptée à leurs besoins.

 

L'atelier "Li p'tit Mesti"

L’atelier « Li p’tit Mesti »

"L'Elan": un nouveau nom,un nouveau logotype

« L’Elan »: un nouveau nom,
un nouveau logotype

Durant son séjour, chaque personne hébergée est tenue de prendre part aux activités collectives proposées par le service socio-éducatif. Celles-ci abordent des thèmes tels que l’hygiène, la gestion des finances, l’administratif et les valeurs relationnelles.

Voici quelques mois fut créé «Li pt’it Mesti»: un atelier de rénovation de meubles anciens qui permet aux amateurs d’exercer leurs talents de bricoleurs.

Durant leur séjour, beaucoup collaborent spontanément aux diverses tâches qu’implique la vie quotidienne de notre ASBL: aide en cuisine, travaux extérieurs, entretien des locaux et réaménagement des logements… Accompagner, être à l’écoute, donner du sens tel est le fil conducteur qui guide l’action d’Aurélie, de Myriam, d’Isabelle et de Laurie respectivement directrice, assistante sociale et éducatrices. Pour elles aussi la route est régulièrement parsemée d’embûches et il n’est pas aisé d’être confronté chaque jour à la détresse humaine.

Pourtant, toutes sont unanimes lorsqu’elles dépeignent leurs journées. Elles parlent de leur travail comme «un boulot génial» composé d’enrichissement réciproque, de solidarité et de reconnaissance spontanée!

 

1996 – 2016: le vendredi 30 septembre 2016 après-midi, notre Maison d’Accueil a célébré ses 20 ans d’existence. Un anniversaire qui est à la fois le signe d’un aboutissement et d’un nouveau départ. En guise de cadeau, celle-ci s’est dotée d’un nouveau nom et dorénavant, elle s’appellera L’Elan.

Un nom chargé de sens, synonyme d’un nouvel envol pour une association en perpétuel mouvement.

 

Joyeux anniversaire à tous et à toutes!

elan5

L’équipe d’animation de l’Elan (de g. à dr.):
Aurélie Dessy (Directrice), Isabelle Aniset (éducatrice),
Laurie Moisse (éducatrice) et Myriam Tixhon (assistante sociale)

Etifo


Publication originale dans « La Porte Ouverte » 350, septembre 2016

Li P’tit Mèstî

Rédaction : Etifole 7 octobre 2014
Chacun s’accorde volontiers à le reconnaître: le service social d’Accueil Famenne occupe une place incontournable au sein de notre petit royaume.Une véritable ruche dont nous ouvrirons largement la porte dans un tout prochain numéro de notre journal. Logements sociaux, aide alimentaire, maison d’accueil…Parmi la palette de ces animations, il en est une qui est méconnue mais actuellement en plein essor: l’atelier du «p’tit mèstî», vous connaissez?Un brin d’histoire s’impose.En décembre 2008, un appel à projet était lancé par la commune de Rochefort dans le cadre du Plan de Cohésion Sociale initié par le Service Public de Wallonie. Ses objectifs généraux étaient les suivants: «le développement social des quartiers et la lutte contre toutes formes de précarité, de pauvreté et d’insécurité» par le biais de «l’insertion socioprofessionnelle des personnes».

Laura et Anita

Laura et Anita

Gwen (éducatrice) et José

Gwen (éducatrice) et José

Eddy

Eddy

Linda et Eddy

Linda et Eddy

L'atelier du "Li Ptit Mèstî"

L’atelier du « Li Ptit Mèstî »

Beaucoup de mots et de nobles idées, mais comment les concrétiser et leur donner un véritable sens pratique?

À  Accueil Famenne, tout semblait réuni: créer un atelier de rénovation de meubles de seconde main et y associer les hébergés et les locataires de la maison d’accueil tout en élargissant l’action aux gens du quartier.

En janvier 2009, le projet fut sélectionné par les autorités communales et l’atelier «Li p’tit mèstî» pouvait voir le jour! Le budget accordé prévoyait l’engagement à mi-temps d’un éducateur social et les frais inhérents au fonctionnement de cette animation.

Dans un premier temps, «Li p’tit mèstî» s’est mis en relation étroite avec le magasin de seconde main «Li gurny» à côté duquel l’atelier s’était installé. Avant d’être proposés à la vente, de nombreux meubles ont besoin d’une petite rénovation: une collaboration et un travail utile pour la collectivité, que rêver de mieux!Au fil du temps, cette coopération s’est développée et aujourd’hui, il est devenu occasionnel que des particuliers déposent d’anciens meubles afin de les faire restaurer suivant leurs goûts et à prix réduit.Lors des périodes plus calmes, les personnes hébergées ont également la possibilité de choisir un meuble à rénover. Celui-ci leur sera offert lors de leur départ de la maison d’accueil.Fidèles à l’esprit de cohésion sociale, toutes ces possibilités sont également ouvertes aux personnes précarisées souhaitant fréquenter l’atelier. Ils sont de plus en plus nombreux à venir y passer la journée afin d’y rénover une part de leur mobilier tout en se sentant encadrés et soutenus.

Objets décoratifs restaurés,exposés et vendus au Gurny

Objets décoratifs restaurés,
exposés et vendus au Gurny

Fallone etIsabelle (éducatrice)

Fallone et Isabelle (éducatrice)

Au-delà d’un réel aspect pratique et concrètement utilitaire, cette animation est avant tout occupationnelle et relationnelle. Pour celui et celle qui la fréquentent, cette activité manuelle (ré) apprend à se structurer, à se tenir à un objectif de réalisation, à respecter un horaire sans oublier l’ordre, le rangement, le respect du matériel.Après des débuts hésitants, l’atelier du «P’tit Mèstî» est aujourd’hui en plein essor et il est fréquenté par un nombre croissant d’hébergés, de locataires de la maison d’accueil et de gens du quartier.Cette réussite est due notamment à Laurie.

Dès son arrivée à mi-temps au service social d’Accueil Famenne, elle a véritablement porté ce projet. Ses talents d’éducatrice ont permis de le développer et d’y insuffler un grand dynamisme et le véritable esprit de cohésion sociale qui y règne aujourd’hui.

 

Depuis le mois d’octobre 2014, Laurie est en congé de maternité et est remplacée par Gwen à qui nous souhaitons la bienvenue et pleine réussite dans ses activités au sein d’Accueil Famenne…

È bramîn d’ plèji au P’tit Mèstî !

 

Etifo

 


Publication originale dans « La Porte Ouverte » 330, novembre 2014

 

Nos partenaires

Le monde d'Accueil Famenne

Chronologie des articles