Personnalités

Stagiaire 2016 à la Maison d’Accueil

Rédaction : Etifole 4 mai 2016
Charlotte Aniset

Charlotte Aniset

Pour nos services, il est courant d’accueillir des étudiants en quête d’un stage «sur le terrain».

 

En ce début d’année 2016, ce fut le cas pour Charlotte Aniset, étudiante en seconde année à l’ESAS de Liège où elle rêve de devenir assistante sociale. Le passage de Charlotte fut particulièrement remarqué tant celle-ci a réalisé un travail consciencieux et fait preuve de beaucoup d’initiatives.

 

Des idées, certes, mais surtout des actions. Pendant son stage, celle-ci a contribué grandement au travail de restructuration de la Maison d’Accueil: création d’un dépliant, contacts avec les partenaires sociaux, accompagnement des hébergés dans leurs difficiles démarches administratives…

Durant 4 mois ses actions et ses multiples attentions lui ont permis de tisser des liens unanimement appréciés.

 

Un repas préparéet partagé ensemble

Un repas préparé et partagé ensemble

Liens forts et réciproques puisque son stage s’est terminé ce lundi 25 avril autour d’un barbecue auquel était invité l’équipe sociale et tous les hébergés qui ont veillé à s’impliquer spontanément dans les préparatifs, l’organisation et la remise d’un petit cadeau d’adieu.

 

Bonne route Charlotte et… à bientôt.

Charlotte dans une formidable équipe:des liens unanimement appréciés

Charlotte dans une formidable équipe:
des liens unanimement appréciés

Etifo


Publication originale dans « La Porte Ouverte » 348, juin et juillet 2016

Julie Bourgeois a réalisé ses rêves

Rédaction : Accueil Famennele 27 septembre 2015

JB

 

Julie Bourgeois est une «judoka» belge qui habite la Province du Luxembourg.

 

Elle pratique son sport depuis 20 ans. Elle est intégrée au club de judo de Wellin qui dispose de la licence des « Spécial Olympics ».
Julie a participé aux «World Games Summer Special Olympics» qui ont eu lieu du 25 juillet au 2 août 2015 à Los Angeles (Californie).
Elle a défendu la Belgique et elle nous a ramené une médaille d’Argent en judo. Elle la mérite et elle en est très fière !
Son second rêve était de voir les «trucks» camions américains,… Et là aussi, elle fut comblée !

 

La Belgique a ramené 109 médailles olympiques lors de ces Jeux Mondiaux. La délégation belge était composée de 70 athlètes et les coachs…
Ce fut une expérience unique pour chacune et chacun d’entre elles, eux !

 

Julie et sa maman sont toutes deux membres d’Accueil Famenne.

 

Th. Bourgeois


Publication originale dans « La Porte Ouverte » 340, octobre 2015

La Doyenne

Rédaction : Accueil Famennele 23 août 2014
 Mme Jaques : la passion des  cartes n’a pas d’âge !

Mme Jaques: la passion
des cartes n’a pas d’âge !

 

Elle s’appelle Paula Romain, beaucoup la connaissent sous le nom de «Madame Jacques».

Chaque mardi, elle se rend au club des joueurs de cartes.

 

Ce 14 juin 2014, elle a fêté ses 97 ans et devient la doyenne des membres d’Accueil Famenne.

 

Joyeux anniversaire !!!

 

Etifo

 


Publication originale sous le titre « Joyeux anniversaire » dans « La Porte Ouverte » 327, août 2014

Le judo de Julie Bourgeois

Rédaction : Accueil Famennele 2 août 2014

 

Le judo, c’est sa vie !

Julie Bourgeois, championne !

Julie Bourgeois, championne !

Julie Bourgeois, membre d’Accueil Famenne, pratique le judo depuis de nombreuses années. Pour rien au monde, cette jeune Tellinoise née en 1992, atteinte de trisomie 21, ne raterait les entraînements du vendredi soir à Wellin. C’est aussi pour son club, son entraîneur Claude Ameri, ses équipiers, pour elle, et pour sa maman Thérèse que Julie se fait un devoir, mais surtout un plaisir d’obtenir des médailles.

Aux Spécial Olympics en Belgique, Julie a obtenu 5 médailles : 1 médaille d’or, 2 médailles d’argent et 2 médailles de bronze.

Elle collectionne aussi les médailles lors de diverses compétitions de judo. 

 

Quelle victoire sur elle-même d’abord d’avoir pu participer en 2011 aux Special Olympics mondiaux à Athènes.

Et puis surtout, en février dernier, Julie a décroché une médaille d’or aux Special Olympics Européens à Saint-Petersbourg. Une répétition de premier choix pour son grand objectif de l’année 2014: «les Jeux européens d’été des Special Olympics à Anvers, du 13 au 20 septembre 2014». Des jeux appelés les «Jeux du Cœur» pour lesquels Julie a tout simplement été choisie comme ambassadrice. Il lui a fallu assister à bon nombre d’évènements, de réceptions aussi, «mais c’est chouette», dit-elle. Elle a même participé à un spot publicitaire, un petit film, que l’on a pu voir lors du meeting Yvo Van Damme 2014 à Bruxelles.

Mais sur le plan sportif, là, cela a été vraiment important. «Sûrement mes compétitions les plus stressantes», lâche-t-elle avant le tournoi. «Il me faut à tout prix une médaille si je veux être au rendez-vous des Special Olympics mondiaux qui auront lieu à Los Angeles en 2015. Mais j’y crois… Quitte à trouver du sponsoring pour y participer. »

 

2015, Julie fête ses vingt ans de judo. 

Ce qui a séduit :
A force de persévérance et d’entraînement sans relâche, la jeune femme est devenue l’un des emblèmes incontournables du judo belge. Partout, elle rafle des médailles, honorant notre province sur le plan sportif de façon magistrale.
On est venus nombreux pour l’encourager, ainsi que les autres athlètes aux «Special Olympics» où 58 pays seront représentés et il y aura 2000 athlètes présents à ces «Jeux du Cœur».
L’ouverture de ses «Jeux» exceptionnels ont eu lieu le 13 septembre 2014 au Palais 12 du Heysel à Bruxelles et la fermeture au Sportpaleis d’Anvers le 20 septembre 2014.
La flamme olympique venue de Grèce a été présente en Belgique, cela a été un événement pour notre pays. 

 

Si vous désirez de plus amples renseignements : vous pouvez consulter le site internet: Special Olympics 2014

 

Et plus précisément: Julie Bourgeois aux Special Olympics 2014

 


 

Publication originale dans « La Porte Ouverte » 328, septembre 2014

Conférence de Pierre Rabhi

Rédaction : Etifole 13 octobre 2013

«Pistes et réflexions pour un monde plus humain et une terre préservée»

Pierre Rabhi, agriculteur,  écrivain et penseur français d'origine algérienne

Pierre Rabhi, agriculteur, écrivain et penseur français d’origine algérienne

Plus de 800 personnes s’étaient donné rendez-vous le mercredi 2 octobre 2013 au Centre Culturel des Roches de Rochefort .

L’invité du soir: Pierre Rabhi, agriculteur, écrivain et penseur français d’origine algérienne. Cet octogénaire, pionnier en agro-écologie, parcourt l’Europe afin de partager l’expérience de sa vie. Il propose avec une authentique simplicité des pistes de réflexions et d’actions concrètes pour une société solidaire et respectueuse du monde des vivants.

 

Des constatations d’abord

Les prouesses fantastiques de la culture moderne nous ont apporté un confort sans pareil mais elles ont bouleversé l’espace et le temps dans lesquels l’humanité tout entière est convulsée et a du mal à se retrouver. Les progrès de la technologie privent la majorité de l’humanité d’une élémentaire dignité. Le capitalisme sauvage et la productivité à outrance sont dopés par un pillage généralisé des ressources naturelles de notre terre.

La surabondance de biens et la société de consommation nous font passer à côté de l’essentiel. Dénoncées depuis plusieurs décennies, ces dérives peinent à être véritablement considérées. Une question se pose dès lors: comment concilier nos besoins légitimes en y incluant le mot respect et en tenant compte de notre soif de bonheur?

 

Des pistes ensuite

Devant cette pléthore de considérations alarmistes, Pierre Rabhi vit et propose des réalisations concrètes.

L’écologie est la base de sa démarche : elle doit exhaler la beauté qui nourrit le cœur et fournir en nous l’énergie qui nous fera changer le monde. Mais qu’on ne s’y trompe pas, les alternatives à mettre en place passent avant tout par chacun d’entre nous : on peut manger bio, fabriquer son énergie et…exploiter son voisin !

La mutation doit donc se produire à l’intérieur de l’être humain par un retour aux fondements de la vie: la sobriété heureuse, le partage, la fraternité et l’amour. « Penser globalement, agir localement » c’est se rassembler sous des valeurs communes, créer des regroupements locaux d’humains animés d’une solidarité réelle.

 

A Rochefort

Dans notre région de nombreuses initiatives ont déjà vu le jour. Elles créent le débat public et proposent de nombreuses actions citoyennes. Utopique ? Pas si sûrs… Vous vous posez une question, vous souhaitez un renseignement, n’hésitez pas à contacter l’ASBL Colibri : Jean Vander Elst 084 411 149.

 

Etifo


Article original publié dans « La Porte Ouverte » 319, novembre 2013

 

Nos partenaires

Le monde d'Accueil Famenne

Chronologie des articles