Les Cyclos à Millen

Rédaction : Etifole 7 juillet 2016
Les cyclos au départ de Millen

Les cyclos au départ de Millen

 

Du lundi 30 mai au jeudi 2 juin 2016, c’est à Millen, petite cité limbourgeoise située entre Tongres et Maestricht, que le groupe des cyclos d’Accueil Famenne a organisé son séjour annuel.

 

  • 100, c’est la distance kilométrique entre Rochefort et Millen.
  • 16, c’est le nombre de participants.
  • Et 90, de quoi s’agit-il? Figurez-vous que 90, c’est le nombre de litres d’eau/m2 tombés durant cette semaine sur cette région flamande de notre royaume: soit l’équivalent des précipitations comptabilisées habituellement sur un mois! Un adage populaire affirme qu’en Belgique «la pluie du matin n’arrête pas le pèlerin».

 

Dès lors, nos valeureux cyclos ont joué à cache-cache avec les nuages et, chaque jour, ils ont enfourché leur vélo dans la bonne humeur pour d’agréables randonnées.

Certains tronçons ressemblaiientà de véritables parcours de cyclo-cross!

Certains tronçons ressemblaient
à de véritables parcours de cyclo-cross!

Chaque matin, le groupe était divisé en deux niveaux suivant les forces de chacun. Lundi, balade vers la ville de Tongres ; mardi, itinéraire vers Valkenburg (Fauquemont-sur-Gueule) aux Pays-Bas; mercredi journée à Zuitendaal et Genk et jeudi parcours vers les Fourons et l’abbaye de Val Dieu.

 

Si les axes routiers principaux étaient dégagés, on ne peut en dire autant des routes secondaires dont certains tronçons étaient couverts d’une épaisse coulée de boue faisant penser à un véritable circuit de cyclo-cross!!! L’hôtel «Zwarte Stok» qui hébergeait le groupe est une ancienne ferme aménagée en chambres d’hôtes. Un endroit simple mais chaleureux et tout à fait adapté aux circonstances météos.

Nettoyage quotidien des vélos et du matériel

Nettoyage quotidien des vélos et du matériel

 Dès le retour, chacun disposait de l’espace pour laver et sécher vélos et matériel. C’était ensuite l’heure de la douche et d’un copieux repas partagé dans une humeur ensoleillée que même la météo capricieuse n’a jamais altérée.

Photos: Francis Platevoet

Etifo


Publication originale dans « La Porte Ouverte » 349, août 2016

 

Nos partenaires

Le monde d'Accueil Famenne

Chronologie des articles