Les Coureurs des bois à Ostein

Rédaction : Etifole 8 juillet 2016

 

"Au nid de Cigognes"

« Au nid de Cigognes »

Moins de surprises pour nos amis «Les coureurs des bois» (ndlr: voir article « Les Cyclos à Millen ») qui organisaient leur voyage annuel du 29 mai au 2 juin 2016.

En effet, ceux-ci avaient unanimement opté pour retourner une seconde année consécutive à 0stein et plus précisément à l’hôtel «Au Nid de Cigognes».

Il faut dire que cet établissement familial situé entre le vignoble et la plaine d’Alsace a de quoi séduire: accueil chaleureux, cadre rustique et raffiné, 73 chambres, piscine chauffée et couverte, sauna et hammam disponibles tous les jours.

 

Mais n’allez pas vous méprendre! Si le but de pareil séjour est la détente et le plaisir de passer une semaine ensemble, l’objectif premier de tous les participants reste la pratique quotidienne de leur sport favori: la randonnée pédestre dans le respect des possibilités et des forces de chacun.

Magnifiques randonnées alsaciennes

Magnifiques randonnées alsaciennes

Chaque matin, chacun était donc libre d’enfiler ses godasses ou de profiter librement de la journée pour se reposer et se détendre. Pour les marcheurs, un programme quotidien avait été concocté par les organisateurs. Tantôt au milieu des vignes, tantôt en forêt sur les dénivelés ardus du relief alsacien, il proposait des randonnées vers de magnifiques lieux-dits peu connus du grand public: la Grande Verrerie, Hunawihr, Clausmatt, le Galtz, les Trois Epis, sigolsheim, Kientzheim… 5 heures de marche journalière cela totalise au compteur des plus courageux une distance de 60 km et un dénivelé de plus de 2000 mètres!

Photo de famille au départ d'une randonnée

Photo de famille au départ d’une randonnée

Pour les non-marcheurs l’occasion était belle de découvrir la région et ses villages pittoresques que sont Colmar, Ribeauvillé, Riquewhir ou Kaysersberg.

 

Dès 16 heures, les 29 participants se retrouvaient à l’hôtel. Moment convivial par excellence pour profiter de la piscine, du sauna ou tout simplement pour se réunir et partager un premier cru alsacien. La journée se terminait au restaurant autour d’un repas gastronomique qui fut prolongé le mercredi par une soirée typiquement alsacienne.

 

Ambiance!

Merci Léon, Philippe et Marie-Josée.

 

Photos: Philippe Marloye.

 

Etifo


Publication originale dans « La Porte Ouverte » 349, août 2016

Nos partenaires

Le monde d'Accueil Famenne

Chronologie des articles